1. Gesundheitswesen

Don d’organe, quelle solution face à la pénurie ?

En Suisse, c’est chaque année environ 100 patients qui décèdent faute d’attribution d’un organe compatible. Fin août 2018, 1416 personnes se trouvaient sur la liste d’attente. Avec la législation actuelle, c’est au citoyen de déclarer de son propre chef ce qu’il souhaite faire avec ses organes. On parle de « consentement explicite ». La loi fédérale sur la transplantation d’organes, de tissus et de cellules indique que des organes, des tissus ou des cellules peuvent être prélevés sur une personne décédée si elle y a consenti, avant son décès. La volonté de la personne décédée prime sur celle des proches.

Mais la volonté de réformer le système est lancée, le changement est en route. La Jeune Chambre Internationale (JCI) de la Riviera a lancé une initiative populaire en faveur du don d’organes en octobre 2017. Son texte est limpide, il souhaite faire de chaque citoyen un donneur d’organes par défaut. On inverse la logique, avec le consentement présumé, c’est au citoyen de faire la démarche pour indiquer qu’il refuse d’être sur la liste.

Je salue l’idée de faire évoluer le cadre législatif pour augmenter le nombre de dons, toutefois, cette solution proposée n’est pas souhaitable, elle va trop loin et ne parvient pas à un consentement éclairé. Heureusement, une troisième voie existe, celle d’un consentement dit “proposé” :

“La Commission nationale d’éthique pour la médecine humaine (CNE) propose un troisième modèle: celui de la déclaration. Dans ce système, les gens seraient régulièrement appelés à prendre position sur le don d’organes (obligation de déclarer).”

Un résumé de leur position ici : https://www.rts.ch/​info/suisse/10695829-​la-commission-d-ethiq​ue-prone-une-troisiem​e-voie-pour-le-don-d-​organes.html?fbclid=I​wAR1BWB5ATm6tfysXHyN7​Mc31JeMG9SzIW0E_RgnF-​AwjrCuWlTbvIeu7PXk

C’​est la solution idéale pour augmenter le nombre des dons tout en permettant un choix éclairé. C’est justement la solution proposée par le conseiller national Philippe Nantermod dans une initiative parlementaire : https://www.parlame​nt.ch/…/rat…/suche-cu​ria-vista/geschaeft…

En résumé :

Consentement “explicite”
Consente​ment “présumé”
Consenteme​nt “proposé”

Comments to: Don d’organe, quelle solution face à la pénurie ?

Neuste Artikel

  1. Umwelt, Klima & Energie
Landschaftsschutz versus Klimaschutz: Wie weit wollen wir unsere Landschaft industialisieren? Wir müssen uns schon entscheiden, wie weit wir in der Schweiz die offene Landschaft mit Photovoltaikanlagen, Windrändern, Plastikfolien und Gewächshäusern industrialisieren wollen.
  1. Sozialpolitik & Sozialsysteme
Grosser Mietanstieg im 2023 zu erwarten: Wohnungsknappheit begünstigt Vermieter:innen! Gemäss einer Studie des Mieter:innen-Verbandes haben die Mietenden in den letzten 15 Jahren 78 Mia CHF zu viel bezahlt. Warum haben die Mietenden die früheren Zinsreduktionen nicht von den Vermieter:innen eingefordert?
  1. Ausländer- & Migrationspolitik
Wahlkampfthema Migration: Anforderungen an Qualität der Arbeitskräfte und Betriebe erhöhen Die verfassungsgerechte Umsetzung der Masseneinwanderungs-Initiative lässt immer noch auf sich warten. Die Zuwanderung in die Schweiz muss über Qualitätsanforderungen an die Zuwandernden gesteuert werden können, wie das andere Länder auch tun.

Bleiben Sie informiert

Neuste Diskussionen




Willkommen bei Vimentis
Werden auch Sie Mitglied der grössten Schweizer Politik Community mit mehr als 200'000 Mitgliedern
Tretten Sie Vimentis bei

Mit der Registierung stimmst du unseren Blogrichtlinien zu