Fluctuations conjoncturelles

Les fluctuations conjoncturelles suivent des mouvements (plus ou moins) réguliers (= cycles). On peut illustrer ces cycles économiques au moyen d’une courbe qui oscille autour de la droite qui symbolise la tendance de croissance à long terme (ligne rouge). Un cycle économique complet, par exemple d’un boom à l’autre, dure de quatre à huit ans environ.

Reprise
Une reprise se caractérise par une croissance de la production économique globale et une augmentation de l’utilisation des capacités, avec une hausse relativement faible des prix et de faibles taux d’intérêt. L’emploi est en hausse, ce qui favorise la création de nouvelles places de travail. Le climat général de l’économie est optimiste.

Boom économique
Un boom économique survient lorsque la reprise atteint son point culminant dans le cycle économique. La demande de biens est forte, les capacités de production des entreprises sont pleinement utilisées voire surchargées et on est en situation de plein emploi voire de suremploi. Les salaires et les traitements des travailleurs de même que les prix et les taux d’intérêt augmentent. De ce fait, un risque d’inflation apparaît. La croissance du produit intérieur brut (PIB) commence à se stabiliser, puis diminue vers la fin du boom.

Ralentissement / récession
En période de récession, les activités économiques déclinent. La demande de biens, la production de biens, les investissements et les bénéfices diminuent, tandis que le chômage partiel et le chômage augmentent lentement. Les prix et les taux d’intérêt demeurent à des niveaux élevés et commencent lentement à baisser. Le climat général de l’économie est pessimiste.

Dépression
C’est la période de dépression où le cycle économique atteint son point le plus bas. Elle est caractérisée par une faible utilisation des capacités et un taux de chômage élevé. Les revenus des ménages diminuent et la demande de biens de consommation est en forte baisse. Les cours boursiers ainsi que les bénéfices des entreprises et les investissements chutent et le niveau des prix est en baisse (déflation).

Ces différentes caractéristiques de ce cycle sont idéalisées. Les cycles économiques sont en réalité sous l’influence de nombreux autres effets. En outre, il n’est pas possible de démarquer clairement les différents cycles. Les transitions entre les cycles s’opèrent de façon fluide.

Neuste Artikel

  1. Votations
Dans les cantons de montagne, des moutons ont été dévorés à plusieurs reprises par des loups ces dernières années, ce qui a soulevé des questions sur la biodiversité et la coexistence paci-fique entre les hommes et les animaux. Celles-ci provoquent souvent un clivage entre les cantons de montagne concernés et le Plateau central. Un loup dans la vieille ville de Soleure, d’Aarau ou de Berne ferait presque certainement sensation. Il est donc crucial de clarifier la compétence des cantons dans la régulation des populations, c’est pourquoi une révision partielle a d’abord été discutée.
  1. Votations
Les forces aériennes suisses disposent actuellement de 56 avions de combat. Il s’agit d’ici, plus précisément, de 30 F/A-18 C/D Hornet, qui ont été acquis en 1997. Les 26 F-5 E/F Tiger, qui font partie de la flotte aérienne depuis 1978, sont obsolètes, car ils ne sont que d’un usage limité. Actuellement, tous les 56 avions de combat sont en service pour trois missions principales, la garantie de la souveraineté de l’espace aérien suisse, un service de transport aérien, ainsi que pour observer le trafic aérien quotidien. Avec la fin de leur durée d’utilisation en 2030, l’achat de nouveaux avions de combats ainsi qu’une modernisation du système de défense sol-air ont été décidés au parlement en décembre 2019.

Bleiben Sie informiert

Neuste Diskussionen


Willkommen bei Vimentis
Werden auch Sie Mitglied der grössten Schweizer Politik Community mit mehr als 200'000 Mitgliedern
Tretten Sie Vimentis bei

En vous inscrivant, vous acceptez notre directives pour les blogs